Centre Pompidou à Metz | Restaurant Metz

Musées - Culture - Actu - Expo METZ | Centre Pompidou Metz

Sol LeWitt. Dessins muraux de 1968 à 2007

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Actu Expo - Pompidou Metz

Jeudi, 11 Octobre 2012 14:48

Jusqu'au 29 juillet 2013

Lieux : Galerie 2
Catégorie : Expositions
Tarif : 7€ (tarif unique)
Public : Tout âge

Le Centre Pompidou-Metz présente une rétrospective sans précédent en Europe de l’artiste conceptuel américain Sol LeWitt (1928-2007).

Le Centre Pompidou-Metz met à l’honneur l’artiste conceptuel américain Sol LeWitt (1928-2007) en lui dédiant un projet inédit. En Galerie 2, sur une superficie de 1 200 m2, est présentée une rétrospective des wall drawings (dessins muraux) de Sol LeWitt d’une envergure sans précédent en Europe : avec ses trente-trois oeuvres murales, parcourant la carrière de l’artiste de ses débuts à ses dernières réalisations, l’exposition du Centre Pompidou-Metz propose l’ensemble de wall drawings le plus important jamais présenté en Europe.

Choisis parmi les 1 200 wall drawings créés par l’artiste entre 1968 et 2007, les dessins sélectionnés reflètent tout à la fois l’extraordinaire cohérence de ses explorations systématiques (séries et combinaisons rigoureuses d’éléments géométriques) et l’étonnante diversité de sa pratique, aussi bien dans l’évolution des formes (de figures géométriques simples à ses « formes complexes » ou « continues ») que des matériaux utilisés (crayon à mine, pastel gras, lavis d’encre, peinture acrylique et graphite).

À la faveur d’un partenariat exceptionnel avec des écoles d’art et d’architecture du Grand Est, la réalisation des wall drawings au Centre Pompidou-Metz illustre parfaitement le principe de collaboration au coeur de la pratique de l’artiste.

En coopération avec le Centre Pompidou-Metz, un pendant chromatique de la rétrospective en noir et blanc est organisé par le M-Museum de Leuven (Louvain), Belgique, qui présentera à partir du 21 juin une vingtaine de dessins muraux en couleur.

En 2013, le Centre Pompidou-Metz présentera la collection personnelle de Sol LeWitt. Ce second volet permettra de refléter l’extraordinaire carrière de LeWitt non seulement en tant qu’artiste prolifique mais également en tant que collectionneur insatiable. Forte de plus de 250 oeuvres, la sélection présentée au Centre Pompidou-Metz constituera la première grande exposition en Europe de la Collection LeWitt.

Commissaire :
Béatrice Gross, commissaire et critique d’art indépendante, New York

 

Balcon de la galerie 3

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Actu Expo - Pompidou Metz

Jeudi, 11 Octobre 2012 14:47

Jusqu'en janvier 2013

Lieux : Balcon de la galerie 3
Catégorie : Expositions
Public : Tout âge

Dans le prolongement de son exposition Échos, travaux in situ, 2011, présentée de mai à septembre 2011 en Galerie 3, Daniel Buren a créé une nouvelle œuvre monumentale : Écho d’échos : Vues plongeantes, travail in situ.

L’artiste a imaginé un projet fondé sur le réemploi des miroirs qui composaient sa proposition précédente Échos, Travaux in situ. Celle-ci proposait un dialogue avec la vue de Metz et sa cathédrale que l’on découvre depuis la Galerie 3. Cette vue emblématique de la ville, soulignée par les architectes, était empruntée, démultipliée par le biais d’une partie des miroirs qui couvraient l’ensemble des murs. L’image éclatée, produite par les reflets, était encadrée par le fameux « outil-visuel » de l’artiste - ses bandes alternées blanches et colorées de 8,7 cm de large.

Le miroir devient avec Écho d’échos : Vues plongeantes la matrice d’une nouvelle proposition qui souligne et magnifie un élément clé de l’architecture de Shigeru Ban et Jean de Gastines : la charpente en mélèze et épicéa. Véritable tour de force, cet assemblage de 1 600 pièces de bois courbe, recouvert d’une membrane en téflon et fibre de verre semble se refermer sur lui-même par le jeu des miroirs qui l’encadrent.

 

L'ouvrage "Daniel Buren, Travaux in situ" est en vente à la librairie Flammarion du Centre Pompidou-Metz (22,90 euros). Cet ouvrage est le fruit de la collaboration étroite entre l'artiste, le Centre Pompidou-Metz et le Mudam Luxembourg, Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean.

En 2010, le Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean et le Centre Pompidou-Metz ont invité Daniel Buren à imaginer un projet spécifique dans leurs espaces respectifs. Ainsi, le public a pu découvrir successivement « Architecture, contre-architecture : transposition, travail in situ » dans le Grand Hall du Mudam du 9 octobre 2010 au 22 mai 2011, puis « Échos, travaux in situ » dans la Galerie 3 du Centre Pompidou-Metz et, enfin, « Écho d’Échos : Vues plongeantes, travail in situ ».

De ces expositions découle une expérience de l’espace situant au centre des œuvres la subjectivité du regard, la déambulation des spectateurs, et l’environnement dans lequel elles s’inscrivent. Plus rare dans l’œuvre de Daniel Buren, l’expérience est également ici temporelle. Tant au Mudam qu’au Centre Pompidou-Metz, le passage des heures, des jours, des saisons joue sur les œuvres et offre aux spectateurs une expérience toujours renouvelée.

Ces projets éphémères sont aujourd’hui rassemblés au sein de l’espace plus pérenne qu’est le livre. Les trois expositions ont fait l’objet, pour cette publication, de commandes photographiques spécifiques, confiées à Eric Chenal et Rémi Villaggi.

   

Expositions 1917

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Actu Expo - Pompidou Metz

Mardi, 22 Mai 2012 09:33

Expositions1917

Pablo Picasso, <i>Rideau de scène du ballet Parade</i>, 1917<br />

Du 26 mai au 24 septembre 2012

Lieux : Grande Nef
Catégorie : Expositions
Tarif : 7€ (tarif unique)
Public : Tout âge

L’exposition 1917 questionne la création artistique en temps de guerre, à l’échelle de cette « année impossible »¹ au cours de laquelle le monde s’enlise dans un conflit dévastateur, avec la présentation exceptionnelle du rideau de scène du ballet « Parade », œuvre monumentale de Picasso, qui n’a pas été montrée en France depuis plus de vingt ans.

¹Jean-Jacques Becker, 1917 en Europe : l'année impossible. Bruxelles, Éditions Complexe, 1997.

Foisonnante et pluridisciplinaire, cette exposition propose un aperçu de tous les champs de la création d’une année de la Première Guerre mondiale. Il s’agit ici de questionner ce que représente, pour l’activité créatrice, un contexte aussi resserré et précis qu’une année unique, tout en déjouant les attentes et les a priori sur ce que peut être l’art en temps de guerre.

L’année 1917 se caractérise par une extrême diversité de productions culturelles et artistiques, dont l’exposition entend rendre compte en illustrant la variété de situations des artistes par rapport au front et la pluralité des types d’œuvres présentées. Aux côtés d’artistes majeurs, dont les œuvres sont plus ou moins directement inspirées par les événements, s’expriment également des amateurs qui éprouvent le besoin de réagir aux épreuves du conflit par une activité de création, comme par exemple « l’art des tranchées » - ensemble d’objets réalisés à partir de résidus d’obus et d’armes - dont les œuvres constituent un moment fort de l’exposition. Il faut de plus compter avec les artistes missionnés sur le front pour enregistrer les faits et rapporter des images du conflit, ainsi qu’avec la somme d’individus qui s’improvisent comme témoins visuels pour léguer à la postérité une mémoire du conflit.

L’exposition présente des œuvres issues de collections publiques et privées, artistiques et militaires, françaises et internationales. Au premier chef, elle bénéficiera de nombreux prêts exceptionnels du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, dont le rideau de scène du ballet « Parade » de Picasso. Elle fait également l’objet de partenariats, notamment avec la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre), le musée de l’Armée (Paris), le musée du service de santé des armées (Paris), l’Historial de la Grande Guerre (Péronne) et l’Imperial War Museum (Londres).

L’exposition 1917 bénéficie également du soutien du ministère de la Défense et des Anciens combattants ; elle ouvre le cycle des manifestations culturelles consacrées à la Grande Guerre dans le cadre de la préfiguration des commémorations internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Un ouvrage de référence sur le sujet paraîtra à l’ouverture de l’exposition et un colloque se tiendra en septembre 2012.

En prolongement de l’exposition est proposée une programmation de films, conférences et performances.

Commissaires :
Claire Garnier, commissaire, Centre Pompidou-Metz
Laurent Le Bon, commissaire, directeur du Centre Pompidou-Metz
   

Programme Centre Pompidou Metz Mars 2012

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Actu Expo - Pompidou Metz

Mardi, 13 Mars 2012 08:18

Expositions

Erre, Variations Labyrinthiques
Exposition présentée depuis le 12 septembre 2011 et visible jusqu’au 5 mars 2012. Elle est la deuxième grande exposition du Centre Pompidou, après « Chef d’oeuvres ».

Echos d’échos, Vue plongeante
Travail in situ, de Daniel Buren
Descriptif : dans la continuité de son oeuvre Echos, Buren recycle les miroirs utilisés en Galerie 3 pour mettre en valeur la charpente du Centre Pompidou Metz, de l’architecte Shigeru Ban.
L’exposition est installée depuis le 7 octobre 2011, et reste jusqu’au 5 mars 2012.

Ronan & Erwan Bouroullec, Bivouac
Exposition présente du 7 octobre 2011 au 30 juillet 2012.
Descriptif : Les frères Bouroullec sont deux artistes français, très présents sur la scène internationale. L’exposition présente les oeuvres réalisées ces quinze dernières années.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Sol LeWitt, dessins muraux de 1968 à 2007
Exposition présente à partir du 7 mars 2012.
Descriptif : Sol LeWitt est un artiste américain né en 1928. Si lui même a réalisé d’impressionnantes fresques murales, il était également un grand collectionneur.
Le projet de rétrospective est divisé en deux étapes. Cette première étape se consacre aux wall drawings de l’artiste (dessins muraux). Les 33 oeuvres réalisées entre 1968 et 2007 sont exposées à la Galerie 2 du musée.
La prochaine étape de cette rétrospective se fera en 2013 et sera consacrée à le collection personnelle de LeWitt.

Rencontres/Conférences

Frederick Kiesler - Endless house: l'habitat organique
Conférence de Claire Lahuerta
Date: 4 Mars à 10h30
Descriptif: Claire Lahuerta propose une immersion d'une heure dans l'oeuvre Endless House de Frederick Kieseler présentée dans l'exposition Erre, variations labyrinthiques.
Lieu: Grand Nef
Tarif: accès libre

Spectables vivants

La Nuit du mystère
Conférence/spéctable de Jean de Loisy
Date: vendredi 2 mars
Horaire: 18h30
Descriptif: Le jury du Mystère, présidé par Jean de Loisy, se réunira pour dévoiler les secrets du jeu de l'exposition Erre, variations labyrinthiques, le Labyrinte en valise, et récompenser les plus belles propositions de règles envoyées par le public. Les vainqueurs nous feront partager leurs réponses pour trouver l'issue du labyrinthe de ce jeu.
Lieu: Auditorium Wendel
Tarif: entrée libre

Zombie Aporia
Performance, de Daniel Linehan
Date: 9 Mars à 20h
Descriptif: Zombie Aporia est un spectable de danse composé de plusieurs petites pièces, comme un concert rock ou un recueil de poésies. Les danseurs utilisent leur voix pour créer une relation complexe entre la danse et la musique, toutes deux générées par les mêmes corps.
Lieu: Galerie 2
Tarif: 10€/5€ le spectacle seul ou 60 tickets couplés pour Zombie Aporia +  Pudique Acide/Extasies à 15€/10€

Pudique Acide+Extasis
Danse de Mathilde Monnier et Jean François Duroure
Date: Vendredi 9 Mars à 21h
Descriptif; Pudique Acide a été crée en mars 1984 à Nex York par Mathilde Monnier et Jean François Duroure et Extasis, un an après, en Novembre 1985 à la maison de la danse de Lyon, le remontage inédit qu'il propose ici s'inscrit précisément dans le désir de réappropiation et de transmission d'un matériau de création - deux nouveaux danseurs prenant la place des créateurs initiaux, les chorégraphes eux-mêmes. C'est aussi la réaffirmation d'un engagement spécifique, témoignage de folle jeunesse et d'emballement, pour exister à découvert
Lieu: studio
Tarif: 10€/5€ le spectacle seul

La visite de Joris
Performance, de Joris Lacoste
Date: Samedi 17 Mars à 11h
Descriptif: Visite guidée, interprétée et subjective d'une des expositions en cours par Joris Lacoste
Lieu: Centre Pompidou
tarif: Entrée libre

Le Vrai Spectable
Théâtre de Joris Lacoste
Date: Samedi 17 et 18 Mars à 20h et 16h
Descriptif: " Qui, au théâtre, a pour habitude de sommeiller confortablement sur son siège sera le spectateur privilégié de ma nouvelle pièce...". C'est la manière dont Joris Lacorste présente Le vrai Spectable, ambitieux projet de rêverie collective et tentative de réhabilitation de l'hypnose au théâtre.
Lieu: Studio.
Tarif; 10€/5€


   

Programme Centre Pompidou Metz – Mai 2011

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Actu Expo - Pompidou Metz

Vendredi, 29 Avril 2011 13:22

Voici la programmation culturelle du Centre Pompidou Metz pour le mois de mai 2011. Les temps forts de ce mois de mai seront le festival Perspectives et le festival Passages. Le festival Perspectives allie le théâtre contemporain, la danse, le nouveau cirque et la nouvelle chanson française. Il réunit les grands noms de la scène [...]

Lire la suite
   

Page 1 sur 40

MÉTÉO À METZ

Nous sommes le Vendredi 28 Novembre 2014
C'est la St Jacques de M.

Carte itinéraire

 Vos coordonnées :

Adresse

Localité

Code Postal

Pays


Site Login